La cristallomancie : la représentation iconique des voyants

Quand on parle de voyance, l’image d’une dame devant une boule de cristal nous vient directement à l’esprit. Ce à quoi ressemble un devin dans le film, dessin animé et tout. La cristallomancie n’est pas si différente en réalité. Le voyant utilise bel et bien une boule de cristal. D’ailleurs, la voyance boule de cristal est une science divinatoire légendaire, très connue du grand public. Cependant, la cristallomancie peut se pratiquer avec d’autres outils, du moment que ces derniers sont faits de cristal. En effet, le voyant peut se servir d’un miroir ou un bout de roche en cristal.

D’où vient la voyance boule de cristal ?

Cristallomancie fut l’appellation généralisée de la voyance boule de cristal, miroir ou roche à effet scintillant. Ce nom associe deux mots grecs, dont krustallos désigne le cristal et manteia illustre la pratique de la divination. Jadis, cette pratique fut utilisée par la civilisation gitane. Mais sa naissance date d’une époque bien avant. Dans ce temps, les voyants utilisent une surface plane, réfléchissante et à caractère cristallin. Autrement dit, ils se servent d’un miroir ou de l’eau. La rumeur colporte même que la cristallomancie dérive des oracles de l’eau. Dans l’année 0, la cristallomancie a été pratiquée par les druides celtes. Aussi, la légende raconte que d’autres civilisations l’utilisent. À savoir, les Égyptiennes, les perses, les peuples de l’Amérique du Sud et les magiciens, quelle qu’en soit leur origine. La cristallomancie fut perpétuée jusqu’à ce jour avec une certaine amélioration, tant au niveau de prédiction que de l’équipement. Si vous avez une question à éclaircir, n’hésitez pas à faire appel à un cristallomancien professionnel. Il saura vous donner la réponse que vous cherchiez.

Comment se pratique la cristallomancie ?

Pareillement à tous les arts divinatoires, la cristallomancie demande une certaine maîtrise. Le savoir n’est pas donné à n’importe qui. La voyance boule de cristal se fait par une personne propriétaire d’un don particulier. Elle requiert une profonde concentration et une méditation sur le sujet à traiter. Chaque voyant est libre de choisir le matériel qui lui parle. Il ne s’agit pas forcément d’une boule de cristal. Il ne provient pas d’un lieu sacré ni fait l’objet d’un rituel particulier. En somme, la matière ne comporte aucun pouvoir magique. C’est l’attraction entre elle et le voyant qui importe pour que la prédiction soit authentique. En ce qui concerne le lieu pour la pratique, cela dépend autant du cristallomancien. Tout endroit s’avère convenable, du moment qu’il se sent à l’aise et tous les équipements sont réunis. Dans le cadre d’une consultation, vous devez formuler votre demande avec clarté et précision, en fixant le regard sur la boule de cristal. Le voyant en fait pareil en observant et analysant les messages obtenus.

Quelques interprétations liées à la cristallomancie

Toutefois, le cristallomancien voit à travers sa boule de cristal des signes, dont des nuages de fumée. Il interprète le résultat selon le mouvement de celui-ci. Un problème d’ordre matériel ou financier se traduit par des oscillations de gauche à droite. À l’inverse, les oscillations de droite à gauche évoquent un aspect spirituel ou sentimental. Les nuages de fumée montants signifient une réussite, contrairement au mouvement descendant qui démontre un mauvais augure. Quant à la couleur de la fumée, le noir est mauvais signe, contrairement autres couleurs : blanc, vert et bleu.

Parfois, la boule de cristal montre une image d’animaux, de plantes et divers objets. À titre d’exemple, le chat signifie trahison, l’araignée évoque la déception sentimentale, les fleurs désignent une stabilité durable, un seul bouquet indique un bonheur éphémère, le vase démontre l’amour ou l’amitié sincère d’une femme, etc. selon le résultat donné par la boule de cristal, le voyant continue le questionnement en vue d’obtenir une réponse claire.

La chiromancie : comprendre la technique loin du cliché de la diseuse de bonne aventure
La voyance par les allumettes : peu connue du grand public